Comment bien traiter le coryza ?

Le coryza est une infection virale qui affecte généralement les voies respiratoires des félins comme le chat. Encore appelé rhume du chat, il est causé par deux virus principaux à savoir : le virus de l'herpès félin (FHV-1) et le calicivirus félin (FCV). Il est à noter que ce sont des virus qui se propagent rapidement, en particulier dans les environnements où les chats vivent en groupe. Que faut-il connaître sur ce mal ? Comment le prévenir ? Et comment traiter un chat qui est déjà atteint ?  

Quels sont les symptômes du coryza chez les chats ?

Pour avoir toutes les informations nécessaires sur ce mal, il est primordial de répondre à quelques questions comme : 

Sujet a lire : Conseils pour prendre soin de vos chats : 10 règles à respecter

Pour la dernière question relative aux symptômes, il convient de notifier que les chats malades développent à peu près tous les symptômes du rhume chez les humains. Cela signifie que le félin présente un écoulement nasal, des éternuements fréquents, une conjonctivite (inflammation des yeux) et, dans certains cas, une toux. 

De plus, un chat malade peut également montrer des signes de fièvre poussée. Une situation qui lui fait généralement perdre l’appétit. Lorsque la forme de la maladie est sévère et déjà à un stade avancé, le félin peut même avoir de l’ulcère dans la bouche et sur la langue. Il faut donc une observation régulière pour découvrir le mal-être de l’animal.

Sujet a lire : Pull pour chien : les critères pour choisir le bon modèle

Comment se fait la prévention du coryza ?

Le meilleur moyen de protéger un félin du mal du coryza, c’est de le vacciner. C’est d’ailleurs un protocole courant conseillé pour tout chaton ou chat sain adopté récemment. Toutefois, il faut garder à l’esprit que la vaccination ne garantit pas une protection totale. En effet, il existe plusieurs souches de virus qui peuvent provoquer une telle maladie. 

Après la vaccination, il y a également le maintien de la propreté dans l’environnement proche du félin. Dans la pratique, il est fortement conseillé de garder l’habitat naturel de l’animal propre et de lui garantir une bonne hygiène pour réduire le risque de propagation de ce mal. 

Par ailleurs, une ventilation adéquate ainsi que la séparation des chats malades des chats en bonne santé peuvent également aider à minimiser la propagation. Ce dernier cas est beaucoup plus relatif aux refuges ou aux animaleries.

Comment traiter le coryza ?

Lorsqu’un cas de coryza est découvert, il faut très vite passer à son traitement. En l’espèce, il est recommandé d’avoir recours au service d’un vétérinaire. Ce professionnel est compétent pour traiter de tout ce qui a trait à un animal. 

Il sera surtout à même de donner une prescription efficace. Il faut dire que ce traitement symptomatique peut inclure : 

  • l'utilisation de gouttes nasales pour soulager la congestion nasale;
  • des antibiotiques pour prévenir les infections bactériennes secondaires;
  • des antiviraux pour contrôler la multiplication des virus. 

Il faut surtout surveiller l’alimentation du félin afin d’être assuré qu’il mange réellement ce qui lui est servi.